Lumingoldenpebble

bandes VHS

dimensions variables 

Installation vidéo

3’06

2019

Il s’agit ici d’une mise en abîme de l’image. La bande VHS, utilisée dans cette installation, est un support aujourd'hui totalement désuet contient en elle une multitude d’images enregistrées dans les années 90. Le tissage et sa matière peut aussi rappeler les premiers miroirs de l’Histoire faits en pierre obsidienne. Présenté seul, cet objet, grâce à sa texture miroitante reflète un espace parallèle composé de la lumière environnante. 

Utilisé comme écran, il accueille une projection vidéo composée des films d’enfance de l’artiste, datant de la fin des années 90 - début 2000, enregistrés eux même sur cassettes. Ces morceaux de souvenirs apparaissent sur l’écran puis se diffusent dans l’espace, sous forme d’ondes. Comme effacés, ils deviennent abstraits et ondulent sur les murs, le sol, dans l’espace.